Article
Point de départ de l'analyse :

bzI0CqNLOKU

les chefs d'établissements dans le domaine de la santé ont reçu par le biais d'une circulaire envoyée par l'ARS, signée Véran lui-même, de nouvelles instructions très strictes d'appel à la dénonciation de personnes radicales : individus liés à un contenu politique, social ou religieux, qui contestent l'ordre établi.
La circulaire invite le délateur à se rendre à la gendarmerie,...